LE BLOG DE MICHET

Pour apprendre, s’amuser et partager.

L'AMOUR (22)

Pour recevoir gratuitement par courriel, les articles sur l’AMOUR au fur et à mesure qu’ils sont publiés, inscrivez-vous à notre flux rss en cliquant sur l’icône orange au-dessus de ce texte, à droite. Vous pouvez, bien sûr, en tout temps vous désabonner.

samedi, 16 janvier 2016 21:33

Besoin de reconnaissance?

Écrit par

Besoin de reconnaissance

Au-delà de la paye, on a tous besoin de se sentir reconnus et appréciés.  MERCI

J’ai vécu une expérience la fin de semaine dernière qui m’a rappelé comment cela pouvait faire chaud au cœur.

Je complétais une formation de préparation à la retraite et une des participantes est venue me voir avant de quitter pour me dire qu’elle avait commencé la lecture de mon livre et qu’elle aimait beaucoup…. Elle a poursuivi en me disant qu’elle allait le faire circuler parce qu’elle croyait que ça pouvait en aider plusieurs. « On sent votre passion à sa lecture… »

Je dois avouer que j’en ai été très touchée et en revenant à la maison, je réfléchissais à la question.

On peut souhaiter être le plus autonome et autosuffisant possible, souhaiter ne pas être dépendant du regard de l’autre et ne pas s’évaluer en fonction de critères extérieurs à soi, mais quand arrive un « merci » sincère et gratuit, un « merci » qu’on n’attendait pas, un « bravo pour ce que vous avez fait ou dit », un « je suis fier de toi », ou une étreinte spontanée de quelqu’un de reconnaissant, cela fait chaud au cœur.

En fait, en y pensant bien, un « J’aime ce que vous avez fait ou dit » est souvent reçu comme une marque d’amour et….., qui ne souhaite pas se sentir aimé.

Je ne me souviens plus quel artiste avait dit que ce qui lui avait le plus manqué pendant les années où il ne faisait plus de spectacles, c’était l’amour du public qu’il recevait quand il était sur scène. Et comment le public manifeste-t-il cet amour? Par des applaudissements et des rappels. N’est-ce pas en fait, des marques de reconnaissance qu’on lui manifeste pour avoir passé un bon moment?

Reconnaissance ou amour, amour ou reconnaissance? Sans doute un peu des deux.

Je me suis aussi fait la remarque que certaines entreprises – je pense ici à Google - l’ont bien compris en aménageant leurs aires de travail de façon ludique et en offrant à leur employés des conditions de travail des plus compétitifs alors que d’autres entreprises misent d’abord et avant tout – quand ce n’est pas uniquement - sur les bénéfices et les profits qu’elles peuvent retirer du travail de leurs employés. Drôle comme le roulement de personnel et le nombre d’absences pour congé de maladie ne sont pas les mêmes.

Je me suis aussi souvenu d’un commentaire qui revient souvent lorsque j’anime des sessions de préparation à la retraite. La peur des participants de ne plus se sentir utiles une fois à la retraite et le plaisir qu’ils ont actuellement à travailler auprès d’enfants, de clients ou de fournisseurs.

Le plaisir qu’ils ont de voir les élèves évoluer durant l’année scolaire, leurs yeux pétillants lorsqu’ils réussissent un examen ou obtiennent de bonnes notes dans leur bulletin. Le plaisir qu’ils ont d’avoir su régler le problème d’un client ou d’un fournisseur, etc.

Oui, je pense qu’on oublie souvent ce besoin tout à fait humain d’être reconnu. Se sentir reconnu, c’est un peu comme si quelqu’un nous disait :  « Je sais que tu es là et ce que tu as fait ou dit a fait une différence dans ma vie ».

Alors, ne boudons pas notre plaisir de manifester notre reconnaissance pour ce courriel d’appréciation ou cette carte anniversaire reçue, ce repas préparé avec amour ou ces mots d’encouragement ou de réconfort dans les moments difficiles.

Le danger serait de tenir tout ça pour acquis.

Et surtout, ne sous-estimons pas l’impact de tous ces petits gestes. 

 

lundi, 21 décembre 2015 09:51

Le temps file

Écrit par

Le temps file

Oui, le temps file, les situations changent et évoluent, mais certains besoins jamais ne disparaissent.

Coeur fait de bougies allumesEn cette période de réjouissance, puissiez-vous trouver le temps et les moyens de combler ces besoins d'amour, de tendresse, de paix et de sérénité qui vous habitent. Ce serait en fait le plus beau cadeau que vous pourriez vous faire et faire à ceux qui vous sont chers.

On ne parle pas ici d'investir de l'argent, mais d'investir du temps. On ne parle pas ici d'obligations ou de choses "qu'il faut faire", mais de se connecter à ce qui compte vraiment. Et c'est ce que je vous souhaite de tout cœur.

Prendre le temps, se connecter, reconnaître et apprécier...

Et au plaisir de vous retrouver encore plus vivants et vibrants en 2016.

dimanche, 04 octobre 2015 15:38

Une pensée qui apaise

Écrit par

Il y a de ces jours où ça pourrait aller mieux

Et c'est tellement facile alors de se blâmer d'avoir fait..... ou dit..... ou de ne pas avoir fait..... ou dit.....

On le sait que c'est stérile, que les reproches ne mènent à rien, que cela ne changera pas le cours des choses, mais la nature humaine étant ce qu'elle est, si on n'est pas vigilant, il y a de fortes chances pour que la folle du logis s'active ou si vous préférez, que le petit hamster se mette à courir dans tous les sens et qu'on ait de la difficulté à les calmer.

Je vous partage aujourd'hui une des pensées qui m'apaisent quand ça m'arrive. Une pensée dont je m'imprègne et que j'entretiens pendant un certain temps en prenant le temps qu'il faut pour bien la ressentir. Elle me permet de me déposer en toute confiance et..... de lâcher prise. Elle est toute simple, mais particulièrement efficace à la fin de la journée, avant d'aller au lit.

C'est un cadeau que j'avais le goût de partager avec vous, en espérant qu'elle aura le même effet sur vous.

 

AUJOURDHUI JAI FAIT DE MON MIEUX. photo rduite

 

samedi, 09 mai 2015 13:45

Le plus beau cadeau à se faire

Écrit par

secrets des GENS HEUREUX 

À travers les nombreuses recherches faites sur le bonheur, j'ai remarqué 4 constances qui reviennent invariablement chez les gens qui se disent heureux dans la vie malgré les obstacles, les imprévus, les pertes et les malheurs qui les accablent parfois. Et je me suis dit qu'il serait intéressant et surtout utile de les partager avec les lecteurs et lectrices de mon Blogue.

Les voici. Peut-être vous y reconnaitrez-vous...

fleurs blanches pour tre heureux -380 pixels1) Toujours et partout, ils restent eux-mêmes. Ils n'essaient pas de se changer pour plaire, être acceptés ou se sentir aimés. Ils évoluent bien sûr au fil du temps et des expériences, mais jamais ils ne renieraient ce qu'ils sont pour quelques raisons que ce soit. Certains appellent ça le respect.

2) Ils font confiance. Ils font confiance à la vie, aux gens. Ils s'attendent à ce que tout aille bien et lorsqu'ils traversent une épreuve difficile, ils s'attendent à ce que tout rentre dans l'ordre sous peu ou... éventuellement. Ils donnent un sens à ce qui leur arrive et essaient d'en tirer une leçon.

3) Ils vont de l'avant. Ce sont des gens actifs, en mouvement qui passent peu de temps à ruminer, se plaindre ou se complaire dans le malheur. Ils n'ont pas le temps.

4) Ils cherchent à tirer parti de tout ce qui leur arrive. Ils y voient des occasions d'être heureux, de se réjouir et de partager leur bonheur. Ce sont des adeptes du verre à moitié plein.

D'après les témoignages recueillis, certains sont arrivés à cet état de bien-être après avoir traversé plusieurs épreuves alors que d'autres sont en quelque sorte tombés dans la potion magique en venant au monde, souvent entourés d'une famille aimante pour qui ces 4 éléments allaient de soi.

Mais, au fond, est-ce si important????

Ce qui l'est par contre c'est comment on peut changer sa qualité de vie une fois qu'on a décidé d'être heureux. Et oh, bonheur... on connaît maintenant 4 constances largement répandues chez les gens heureux.

Comment est-ce qu'on dit déjà? La balle est dans notre camp. Alors, on s'y met?.... Si ce n'est pas déjà fait, bien entendu.

Michet
www.lmsickini.com

 

Page 1 sur 6
logo-novisoft