Rapporter un commentaire

Vous avez été plusieurs à m'envoyer vos trucs et suggestions par courriel et messengers. Merci à chacun et chacune. J'ai eu beaucoup de plaisir à vous retrouver.

Parmi les moyens pour garder le cap sur le bonheur malgré la pandémie, ceux qui sont souvent revenus: maintenir un lien avec les enfants, petits-enfants et autres personnes importantes dans notre vie pour que la vie ait encore du sens, se retrouver dans la nature le plus souvent possible et être conscient de la chance qu'on a, en profiter pour faire un sport qu'on aime, se trouver un moment pendant la journée pour méditer, lire, écouter de la musique sans autre attente que de vivre le moment présent.

Vous avez été plusieurs à insister sur la nécessité de ne pas s'appesantir sur ce qui nous arrivait, que c'était stérile (Luc), que ça n'avançait à rien et qu'on contraire, c'était paralysant (Geneviève), que c'était un bon moyen de se plaindre et de se voir comme une victime (Sylvie).

Et que le meilleur moyen pour ne pas tomber dans ce piège, c'était d'observer ce qui, dans notre vie, était source de joie. Ces plaisirs et petits bonheurs qui se cachent souvent derrière des gestes anodins.

Encore une fois, merci. Ce fut un bonheur de vous lire. Je vous ai trouvé résilients et très inspirants. Et si d'autres idées vous viennent, n'hésitez pas.....