LE BLOG DE MICHET

Pour apprendre, s’amuser et partager.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement par courriel, les articles sur l’AMOUR, le BONHEUR et la RETRAITE au fur et à mesure qu’ils sont publiés, inscrivez-vous à notre flux rss, en cliquant sur l’icône orange en dessous de ce texte, à droite. Si vous préférez n’être abonné qu’à l’un de ces thèmes, cliquez sur l’icône apparaissant sur la page de ce thème. Vous pouvez, bien sûr, en tout temps vous désabonner.
jeudi, 26 septembre 2013 16:31

Stratégies gagnantes à la retraite

Écrit par

 

STRATÉGIES GAGNANTES À LA RETRAITE
Par Lise-Michet Sickini, psychosociologue

Voici quelques stratégies qui ont fait leur preuve et permis à plusieurs de faire de leur retraite une des plus belles expériences de leur vie. J'ai pensé vous les partager afin que vous puissiez vous y référer, au besoin.

bk-listPrenez la responsabilité de votre vie.

N'attendez pas. N'attendez pas que l’autre (si vous êtes en couple) ou les autres organisent des activités, que les gens pensent à vous et vous appellent, que quelqu’un fasse quelque chose... ou... que la vie vous amène ailleurs. Rappelez-vous que C’EST VOTRE VIE.

bk-listRéfléchissez à l'orientation que vous voulez donner à cette prochaine étape.

Vingt, trente et peut-être même 40 ans, ça peut être long... longtemps si vous n'essayez que de passer ou de tuer le temps. Quelle direction voulez-vous lui donner? Faites le point. Vous méritez d'en profiter et d'être heureux.

bk-listOrganisez-vous.

Ne restez pas inactif. Essayez différentes activités. Amusez-vous, créez-vous un style de vie qui vous procure beaucoup de plaisir, une forme de routine que vous pourrez revoir quand vous n'y trouverez plus autant de plaisir ou de sens. N'est-ce pas ça la retraite, la liberté de faire ce qui nous plaît et à notre rythme?

bk-listSortez tous les jours de la maison.

Oui, je ne plaisante pas, trouvez-vous une excuse pour sortir de la maison TOUS LES JOURS. Vous y croiserez des gens, vos sens seront sollicités et vous sortirez de votre petit cocon qui peut à un moment donné devenir trop confortable et vous engourdir dans une forme de torpeur.

bk-listLa nature a horreur du vide.

Alors soyez attentif à nourrir votre esprit de pensées positives et à vous entourer de gens avec lesquels vous êtes bien, tout simplement.

bk-listCherchez à maintenir un équilibre entre vos périodes actives et vos périodes de repos.

Plus on vieillit, plus le métabolisme ralentit et plus on a besoin de temps pour récupérer.

bk-listRéfléchissez à tout ce que vous pouvez encore faire et soyez reconnaissant.

Vous n'avez plus 20 ans, vous l'avez sans doute remarqué depuis un certain déjà. Plutôt que de vous désoler ou d'essayer d'en faire autant, pourquoi ne pas tenir compte de cette nouvelle réalité. Vous n'en serez que plus heureux.

QUELQUES PIÈGES À ÉVITER

bk-listAttendre que son conjoint organise notre vie, que des amis nous appellent, que l’employeur nous rappelle, etc.

bk-listCourir à droite et à gauche pour ne pas s'ennuyer. Essayer de passer le temps, de meubler le vide.

bk-listVendre sa maison trop vite.

Pourquoi ne pas en profiter pour réaménager l'espace et si vous êtes en couple aménager pour chacun, un espace personnel où vous pourrez vous retirer pour lire, écouter de la musique, bricoler, restaurer de vieux meubles ou encore ne rien faire, seul, tout simplement.

 

jeudi, 26 septembre 2013 16:01

Situation souhaitée à la retraite

Écrit par

SITUATION SOUHAITÉE À LA RETRAITE
Par Lise-Michet Sickini, psychologue


Quelle est la retraite dont vous rêvez? Quand vous êtes seul avec vous-même, comment la voyez- vous? Comment vous voyez-vous vivre ces 20, 30, 40 ans à venir? (et oui, il y a de plus en plus de centenaires et ça ne fait que commencer)

Prenez quelques minutes, si ce n’est déjà fait, pour répondre à la question suivante :
« Dans le fond, qu’est-ce que je veux? Comment est-ce que je la vois, MA RETRAITE? »

Lorsque les participants répondent à cette question, certains y répondent de façon très précise; par exemple, « retourner vivre en Gaspésie, vendre la maison et se rapprocher des enfants, voyager, retrouver la forme physique, etc. »

Alors que d’autres y vont d’une réponse plus large; par exemple, « vivre en harmonie, être bien dans ma peau, faire ce qui me tente quand ça me tente, apprendre à dire non, m’occuper de moi, etc. »

Certains autres sont tout surpris de s’entendre dire, que dans le fond, « tout ce qu’ils souhaitent c’est que ça continue… tout simplement. » Ça va bien dans leur vie, ils n’ont aucun problème majeur et n’ont pas de grosses attentes, de gros changements qu’ils espèrent à la retraite. Tout ce qu’ils souhaitent c’est « d’être en santé le plus longtemps possible pour pouvoir en profiter ». Ils se sentent en confiance et n’ont pas vraiment peur face à ce qui s’en vient.

Et vous, comment la voyez-vous cette retraite qui pointe à l’horizon ou dans laquelle vous êtes peut-être déjà engagé?

Cette réflexion est importante. Elle détermine l’orientation que vous allez donner à la suite. Et ne doutez pas de la justesse des réponses qui montent. Elles correspondent à ce que vous avez besoin de vivre à ce moment-ci de votre vie. Personne mieux que vous ne pourrait définir ce qui va vous rendre heureux. Faites-vous confiance. Vous êtes votre meilleur expert et votre meilleur allié pour y arriver.

Et si, à un moment donné, vous vous surprenez à ne pas être satisfait de la vie que vous menez, revenez à cette question et écouter votre coeur. Il connaît les réponses.

On se retrouve dans un prochain article où je vous présenterai les principales caractéristiques des retraités heureux et celles des retraités malheureux.

logo-novisoft