LE BLOG DE MICHET

Pour apprendre, s’amuser et partager.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement par courriel, les articles sur l’AMOUR, le BONHEUR et la RETRAITE au fur et à mesure qu’ils sont publiés, inscrivez-vous à notre flux rss, en cliquant sur l’icône orange en dessous de ce texte, à droite. Si vous préférez n’être abonné qu’à l’un de ces thèmes, cliquez sur l’icône apparaissant sur la page de ce thème. Vous pouvez, bien sûr, en tout temps vous désabonner.
L'amour, le bonheur, la retraite - Lise-Michet Sickini - LE BLOGUE DE MICHET
lundi, 01 janvier 2018 04:05

Éloigner la douleur

DouceurÉloigner la douleur

En me pratiquant à méditer – parce que je ne suis qu’une débutante, alors je me pratique et pratique – il m’est venu une idée que j’avais le goût de partager avec vous.

Alors que j’essayais de faire le vide, deux mots se sont entrecroisés dans mon esprit. Deux mots qui tout en étant semblables, même presqu’identiques, étaient passablement différents.

J’ai d’abord pensé à « douleur », parce que mon cou me faisait souffrir et que je cherchais une position confortable. Je sais qu’on nous conseille d’accueillir la douleur lorsqu’elle se manifeste, de l’accepter, de ne pas résister, mais juste le fait d’y penser augmentait la douleur que je ressentais.

Ensuite m’est apparu le mot « douceur ». Et si je mettais de la douceur dans mon corps, dans ma vie, dans ma façon d’être. Si je remplaçais les « il faut »… bien manger, avoir des pensées positives, prendre la responsabilité de sa vie, donner le meilleur de soi, ne pas juger, etc. par des élans de douceur… douceur dans mon corps, douceur face aux obligations que je me crée parfois et qui finalement créent de la pression…. Et parfois, de la douleur.

Je venais de faire un lien. Quand on se met de la pression, c’est souvent le corps qui finit par écoper.

En y pensant bien, est-ce que ça se pourrait que la douleur soit un signal? Est-ce que ça se pourrait que la douleur soit un appel à cultiver plus de douceur dans sa vie? Plus de douceur face à soi, face aux autres, face à tous ces « il faut » qu’on se crée? Est-ce que ça se pourrait que la douleur revienne pour nous le rappeler quand on s’en éloigne?

Douleur – douceur. Drôle comme une seule lettre que l’on change au beau milieu d’un mot peut faire une différence.

Et je me suis dit que ça valait la peine de mettre plus de douceur dans sa vie parce que c’était au fond comme un acte de foi, une façon de lâcher prise et de faire confiance. Quand on invite la douceur dans sa vie, c’est qu’on se sent en sécurité, ouvert et aimant. En fait, c’est une belle façon de prendre soin de soi.

Et je l'avoue, comme pour la méditation, j’aurai sans doute besoin de pas mal de pratique, mais cette pensée me réconforte. Inviter la douceur dans sa vie est un beau défi, ou plutôt..... un beau, un très beau projet de vie.

Publié sous : LE BONHEUR
logo-novisoft