LE BLOG DE MICHET

Pour apprendre, s’amuser et partager.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement par courriel, les articles sur l’AMOUR, le BONHEUR et la RETRAITE au fur et à mesure qu’ils sont publiés, inscrivez-vous à notre flux rss, en cliquant sur l’icône orange en dessous de ce texte, à droite. Si vous préférez n’être abonné qu’à l’un de ces thèmes, cliquez sur l’icône apparaissant sur la page de ce thème. Vous pouvez, bien sûr, en tout temps vous désabonner.
samedi, 04 avril 2015 00:47

Qu'est-ce qui se passerait

Je suis en paix serein et protg - coucher de soleil avec ce texte - 400 pixOUI, Qu’est-ce qui se passerait

SI VOUS ÉTIEZ CONVAINCU...

bk-list D’être né sous une bonne étoile
 
bk-list D’être au bon endroit

 bk-list D’être entouré d’amour

 bk-list D’être protégé

 bk-list D’être unique, précieux et essentiel

 bk-list D’être beau, intelligent, agréable et plein de potentiel.

 bk-list De mériter le meilleur

 bk-list D’avoir le pouvoir de choisir

bk-list  D’avoir accès à une source intérieure d’une force incroyable où vous pouvez aller puiser en tout temps ce qu’il vous faut (paix, sérénité, harmonie, bien-être, joie, réponses à vos questions, etc.)

Oui, qu’arriverait-il si vous en étiez vraiment, mais vraiment convaincu? Avez-vous l’impression que ça pourrait améliorer votre qualité de vie ou encore influencer votre niveau de bonheur?

On tente une expérience?

Pendant la prochaine semaine (ou si vous êtes brave, deux ou trois), je vous invite à laisser un peu partout de petits « post it » sur lesquels vous aurez transcrit certains de ces énoncés (à vous de les choisir) à la forme affirmative en y ajoutant « vraiment ». Par exemple. « Je suis vraiment née sous une bonne étoile », « Je suis vraiment au bon endroit », « Je suis vraiment entouré d’amour », etc. Vous pourriez même y ajouter « oui » au début, par exemple : « Oui, je suis vraiment unique, intelligent, agréable et plein de potentiel. » Choisissez une formule qui vous « parle », qui trouve écho en vous.

Et chaque fois que votre regard croise l’un de ces messages (placés à des endroits stratégiques bien sûr), vous vous arrêtez…, le lisez en vous en imprégnant dans un état de confiance totale et de conviction profonde.

Le goût de tenter l’expérience? Mais je vous préviens ça ne sera pas facile. Lâcher prise sur ce qui nous tracasse et assombrit notre quotidien c’est tout un défi. C’est comme des vieilles pantoufles confortables qu’on a l’habitude de mettre en entrant à la maison sans se poser de questions, c’est un geste machinal, une habitude.

Se trouver beau, intelligent, digne d’être aimé, à la bonne place et se sentir en tout temps protégé, en paix et serein est tout un défi. C’est sortir de sa zone de confort, ne pas avoir peur du ridicule ou du jugement des autres, se projeter en avant comme si on y était déjà, se donner la première place. Et ça, on n’y est pas habitué. Alors qui osera relever le défi pendant 1 semaine, 2 ou si vous êtes braves, 3?

N.B. : La forme masculine a été retenue dans le seul but de ne pas alourdir ce texte de parenthèses; elle englobe bien sûr la forme féminine. 

Voici, pour vous mesdames la photo retouchée. Je l'ai imprimée  et placée bien en vue afin de m'en inspirer tout au long de la journée.

Je suis en paix sereine et protge - 400pix

Publié sous : LE BONHEUR
vendredi, 03 octobre 2014 03:06

L'essence du bonheur

Oublier le regard des autres

Pourquoi s'attarder à ce que les gens font, pensent ou disent quand la meilleure façon d'être heureux est de suivre son coeur et de vivre selon ses valeurs.

Muse Grvin - Avec John et Yoko

Plusieurs l'ont compris et nous inspirent encore aujourd'hui.

Non, rien ne peut remplacer ce sentiment de paix et de confiance qui nous envahit quand on vit en harmonie avec ses convictions. Le reste devient accessoire. Mais il faut du "guts" pour y arriver.

Publié sous : LE BONHEUR

J'ai longtemps pensé qu'il fallait beaucoup de courage

Pour oser être soi dans un monde qui n'apprécie pas toujours ceux et celles qui pensent différemment. Oui, le différent est dérangeant et la société essaie de nous faire entrer dans le moule de bien des façons.

J'ai longtemps pensé qu'il valait mieux parfois se taire, laisser faire et essayer de ne pas trop faire de vagues pour qu'on nous aime. J'ai longtemps fui la chicane et pour y arriver, je fermais les yeux, je détournais le regard ou je quittais. Et un jour, je ne pourrais pas dire à partir de quel moment précis ou suite à quelles lectures ou quelles séries d'expériences personnelles ou professionnelles, la situation a changé. Mais en y regardant de plus près, en fait, c'est moi qui ai changé.

Aujourd'hui, je n'essaie pas de plaire à tout prix ou encore d'être aimée sans réserve, même si j'apprécie au plus haut point les marques d'amour ou de reconnaissance qu'on me témoigne. Oui, je sais qu'il y en a qui aiment ce que je dis, ce que j'écris, ce que je suis et d'autres non, absolument pas. Et c'est OK. Je n'aime pas non plus tout le monde..., tout le temps.

Aujourd'hui, je reconnais que je suis humaine, imparfaite et vulnérable et... c'est comme ça.

Je ne fuis plus la chicane. J'assume ce que je suis, ce que je pense et ce que je dis. Je pense que c'est dans la façon de dire que réside le respect de soi et le respect des différences et je m'y emploie du mieux que je peux. Aujourd'hui, je ne fuis plus la chicane, mais je m'éloigne des gens agressifs ou irrespecteux. 

Est-ce la sagesse qui s'amène tout doucement avec l'âge? Aucune idée et dans le fond, est-ce si important? Ce qui l'est cependant, c'est le changement qui s'est produit dans ma vie quand j'y ai introduit deux petits mots, deux petits mots qui font aujourd'hui toute la différence et qui m'ont inspirée lors de la création de mon site web... Et ces deux mots sont « Je choisis ».

Oui, je choisis aujourd'hui de m'entourer de gens positifs, aimants et ouverts; il y a tellement de choses à découvrir et à plusieurs c'est encore plus amusant et riche de sens. Je choisis de chercher le beau et le bon dans ce qui m'arrive, même si ce n'est pas toujours facile et que je n'y réussis pas toujours. Et ultimement, lorsque je me surprends à nager dans la peine, le stress, l'inquiétude ou l'agressivité suite à certains commentaires ou comportements récurrents, je choisis de laisser aller ces relations, consciente que je n'ai aucun pouvoir sur les gens et très peu sur les circonstances.

En fait, je dirais que le jour où je me suis choisie, je me suis fait le plus beau cadeau qu'on puisse se faire et lorsque le doute m'envahit, je me rappelle cette profession de « choix » que je me suis faite un jour et qui a transformé ma vie. Oui, je suis humaine, imparfaite et, à mes heures, vulnérable et... j'assume. Je me sens « groundée», sereine, en harmonie et en paix avec moi-même et ça..., c'a n'a pas de prix.

Michet
www.lmsickini.com

P.S. En cherchant une photo pour illustrer cet article, je me suis souvenue d'un matin où en m'éveillant, je m'étais tournée de côté pensant y voir mon conjoint. Lui n'y était pas, mais son oreiller si. Et là, encore somnolente, je me suis surprise à l'imaginer (l'oreiller, pas mon conjoint) me souriant en me disant « Bon matin ma belle Michet »

Oreiller qui souritAllez-y, penchez la tête vers la gauche et vous verrez...  Je me souviens encore du fou rire qui m'a pris et du plaisir que j'ai eu à sortir du lit, à descendre chercher mon appareil et à prendre cette photo. Il fallait que j'immortalise le tout. Personne ne me croirait, bien sûr. Un oreiller qui te sourit et te dit "Bon matin"...

La vie a parfois de ces espiègleries... Oui, j'aime chercher le beau et le bon dans ce qui m'arrive. Et ce matin-là, ma journée a magnifiquement commencé.

 

 

D'autres articles à la section Blogue  http://www.lmsickini.com/blogue
  
 

Publié sous : LE BONHEUR
logo-novisoft